Quel coût?

Une question d’ordre financier

Les réhabilitations sur implants coutent chers ; c´est un fait ! Il existe cependant des traitements alternatifs moins onéreux comme les bridges quand il reste des dents supports ou la prothèse amovible certes moins confortable et psychologiquement moins bien acceptée.

 

Les patients ayant recours à une réhabilitation complète fixe sur implants doivent savoir que c´est un traitement complexe, qui fait appel à des praticiens, une équipe soignante et des prothésistes formés, spécialisés et expérimentés, qui nécessite un plateau technique complet et une technologie avancée. Pour le confort et la sécurité du patient la chirurgie doit être effectuée au bloc opératoire, elle doit être assistée par un système de guides chirurgicaux issus de la planification informatique (Simplant), et elle doit être réalisée sous anesthésie par sédation (effectuée par un anesthésiste).

 

Les implants et matériaux prothétiques employés doivent être de première qualité et les garanties réelles. Quand on s´engage dans un traitement de ce type, c´est pour du long terme et il ne faut pas faire de fausses économies. Les propositions de réhabilitations fixes sur quelques implants sont un contre sens et ne sont que démarches commerciales pour vendre!

 

La technique utilisée par le praticien doit être validée par les publications et les différents consensus internationaux.

 

Sens des priorités

Pour respecter tous ces critères, le budget est forcement élevé et le patient est surpris de constater que cela représente souvent le pris d´une petite voiture…Vu sous un autre angle c´est le budget d´un fumeur qui consomme 1 paquet par jour pendant 5 à 10 ans !

 

C´est cher mais c´est un confort de vie retrouvé. Chacun doit fixer ses priorités. Quel prix est-on prêt à payer pour retrouver son image, pour éliminer les complexes accumulés pendant des années ou pour mastiquer une bonne viande ?

 

Perde des dents et solutions 3

 

Pourquoi est-ce moins cher qu’en France

Plusieurs raisons font que le coût d´un traitement est moins cher à IDEM qu´en France.

 

D´abord le contexte socio économique espagnol. En effet les salaires, les charges sociales et les impôts sont moins élevés. Ensuite les prix des loyers, de l´énergie, des consommables en général sont inférieurs. La répercussion sur le prix du traitement est importante. Ensuite notre centre est reconnu dans le monde professionnel et sert de vitrine pour les marques d´implants. Le volume d´activité à IDEM est très important et nos prix d´achat sont donc inférieurs.

 

En dernier lieu, IDEM est hyperspécialisé en implantologie et notre organisation avec plateau technique entièrement intégré (scanner, blocs opératoires, laboratoire de prothèse) nous permet d´améliorer nos performances.

 

Toutes ces raisons font que le coût d´un traitement à prestations et compétences équivalentes soit nettement moins cher. On peut parler d´un coût 2 à 3 fois moins cher que dans la région parisienne et côte d´azur et de 30 à 50% moins cher qu´en province.

 

Une décision réfléchie

Pour s’engager dans une réhabilitation, il faut être prêt. Pour cela vous devez disposer d’un bilan complet (avec radio panoramique et scanner au minimum), d’un devis correspondant au diagnostic et connaître le plus parfaitement possible les avantages, inconvénients et éventuels problèmes.

 

Ce n’est qu’à partir de là que vous serez en mesure de prendre une décision, en choisissant la structure qui vous paraitra la plus adaptée (savoir-faire, expérience dans des cas similaires au vôtre, technologie, qualité du rapport humain…) et où vous vous sentez le plus en confiance. La distance importe peu aujourd’hui compte tenu des moyens de transport à notre disposition, à partir du moment où tous ces critères sont au rendez-vous.

Perde des dents et solutions

Le bon moment pour commencer, c’est toujours le plus tôt

Quelques dents absentes et c´est tout l´équilibre de la dentition qui est en danger. L´occlusion est perturbée, la mastication décompensée. On demande aux dents saines restantes de suppléer les dents manquantes. Avec le temps elles se fatiguent et des lésions apparaissent. Les dents se fractures ou finissent par bouger.

 

Du côté ou il manque des dents, des diastèmes apparaissent entrainant successivement tassements alimentaires, caries et lésions parodontales…c´est un cercle vicieux!

 

Intervenir le plus tôt pour rétablir l´équilibre occlusal est toujours la meilleure décision. La situation ne s´arrange jamais par elle-même, au contraire elle se dégrade inéluctablement et quand la douleur vous rappelle à l´ordre les dommages sont souvent considérables.

Donc plus on attend plus la réhabilitation est lourde et plus le coût est élevé.

 

Au commencement était le bilan…

Pour réaliser un bon diagnostic il est fondamental d´avoir une approche multidisciplinaire et globale. Il est incohérent de traiter le maxillaire supérieur sans prendre en compte la mandibule.

 

Il faut donc raisonner sur l´ensemble de la bouche et dans les cas complexes un bilan pré implantaire est indispensable.

 

Lors de ce bilan le praticien doit analyser : l´état général des dents restantes et de l´environnement parodontal, le rapport entre les arcades d´un point de vue mécanique et les conséquences esthétiques.

 

Des empreintes de référence sont prises pour monter les modèles sur articulateur et analyser la dynamique. Des cires de diagnostic (Wax up) pourront être réalisées à partir de ces modèles pour dessiner et simuler un nouveau sourire.

 

Des photos seront réalisées pour mesurer les corrections à apporter au niveau de la position des dents, de la ligne de sourire, de la dimension verticale et du soutien des lèvres.

 

Dans cette même étape, le patient doit passer un scanner pour déterminer la qualité osseuse et le volume osseux disponible. Puis une reconstruction Simplant 3D permet de mesurer le rapport entre la position idéale des dents et l´os existant.

 

Le patient de son côté doit remplir un questionnaire médical et fournir des analyses de sang.

 

Tous ces éléments doivent être rassemblés et analysés lors du bilan préimplantaire pour fournir au patient un plan de traitement global lui assurant un résultat prévisible.

 

Vous avez le droit de savoir et nous avons le devoir de vous informer (dans les termes les plus compréhensibles) de l´état de votre dentition, des différents types de réhabilitations envisagés, des avantages et inconvénients des traitements proposés ainsi que des risques de complications.
Un devis détaillé vous sera remis avant votre départ.

Pour continuer sur le Web, vous devez accepter les cookies politique. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « autoriser les cookies » et donc vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous allez sur le web sans changer vos paramètres de cookies ou cliquez sur « OK » vous aussi donner votre consentement à ce sujet.

Fermer