Les conséquences

Migration des dents et déséquilibre occlusal

La nature nous a donné 32 dents et toutes ont leur utilité. Elle agissent en symbiose et ont un rôle complémentaire. Chaque dent ou groupe de dents a une fonction. Les dents antérieures servent à trancher mais exercent également une fonction de protection des molaires et prémolaires dans les mouvements excentriques. Les dents postérieures servent à triturer mais remplissent également un rôle de butée et protègent les dents antérieures des forces compressives. Elles déterminent la dimension verticale qui fixe la hauteur de l´étage inférieur du visage.

 

Dés qu´une dent manque les dents voisines migrent profitant de l´espace disponible et perdent leurs points contact. Des tassement alimentaires apparaissent entrainant caries et lésions parodontales.

 

L´équilibre occlusal s´en trouve modifié, certaines dents recevant des traumatismes occlusaux perdent leur os de soutien et la gencive fuit. Plus le temps passe, plus le phénomène s´aggrave, les dents commencent à être mobiles et le traitement de réhabilitation devient complexe et invasif, pouvant induire de nouvelles extractions de dents et des greffes osseuses.

C´est pourquoi dès qu´une dent est extraite il est fondamental de la remplacer au plus tôt avant de tomber dans l´engrenage des conséquences décrites ci-dessus.
Le remplacement peut s´opérer au travers d´implant, de bridge ou d´une prothèse amovible mais dans tous les cas il faut que la dentition soit complète pour maintenir son équilibre.

 

Perde des dents

 

La perte osseuse

En l´absence de dents, l´os, non stimulé, se résorbe progressivement. Par contre quand la dent absente est remplacée par un implant l´os travaille à nouveau et se stabilise. Le processus de résorption est alors stoppé.
Quand la résorption (perte osseuse) est trop avancée il faut alors passer par une étape intermédiaire de reconstruction osseuse (greffe osseuse) pour obtenir le volume osseux nécessaire à la mise en place d´implants dans des conditions optimales.

 

Problèmes connexes

Un patient présentant des problèmes de mastication peut rencontrer des conséquences connexes, comme par exemple des maux d’estomac. De la même façon une mauvaise occlusion peut entrainer des problèmes d’ATM, des douleurs à la colonne vertébrale voire des vertiges.
Il est par conséquent essentiel de retrouver un équilibre au niveau de sa dentition pour apporter une réponse à l’origine de ces pathologies.

Conséquences de l’extraction d’une dent

Après l´extraction d´une dent l´os se remodèle. D´une part l´alvéole (cavité laissé par la racine) se referme et d´autre part le volume de la crête osseuse se résorbe.

 

EXTRACTION D’UNE DENT

Cicatrisation de l´alvéole

Après extraction de la racine, l´alvéole se remplit de sang et un caillot se forme. Ce caillot a une double fonction:

  • Il sert de bouchon de protection : il arrête le saignement et évite la contamination de la plaie.
  • La gencive prolifère à la superficie du caillot et referme complètement le site en 3 à 4 semaines en fonction du diamètre de l´alvéole.

Parallèlement, dès les premiers jours, les différentes cellules de la cicatrisation osseuse commencent leur travail de reconstruction. On distingue différentes étapes avant d´aboutir à un os néoformé mature:

  • Après 6 semaines l´alvéole est comblée par un tissu osseux jeune et immature.
  • Au bout de 15 semaines l´alvéole est comblée par un tissu osseux en plein remaniement.

Il faut compter environ 6 mois pour que l´os néoformé soit visible radiologiquement. Dès lors la cicatrisation après extraction de la dent est complète.

 

Résorption de la crête osseuse

L´existence de l´os alvéolaire (os entourant la dent) est liée à la présence des dents. Lorsqu´une dent est extraite l´os alvéolaire n´est plus stimulé et il se résorbe rapidement notamment la première année et surtout ou cours des 3 premiers mois. Rapidement la crête osseuse présente un défaut de volume tant en hauteur qu´en épaisseur. Cette résorption accentuée par le port des prothèses amovibles est plus marquée à la mandibule qu´au maxillaire.

Perde des dents - radiography

Pour continuer sur le Web, vous devez accepter les cookies politique. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « autoriser les cookies » et donc vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous allez sur le web sans changer vos paramètres de cookies ou cliquez sur « OK » vous aussi donner votre consentement à ce sujet.

Fermer